Quels sont les effets psychologiques d’un cambriolage?

Publié le : 27/06/2016
Catégories : Sécurité

CAMBRIOLAGE

« Je suis arrivée le lundi matin, j’ai ouvert la porte et je suis tombée dans les pommes. » Corinne R. est opticienne à Nousty, un village située entre Tarbes et Pau dans les Pyrénées-Atlantiques. Au mois de juin, sa boutique a été vidée de son stock de lunettes pour un préjudice d’environ 40 000 €. « On était à ramasser à la petite cuillère », continue-t-elle. Grâce à une solidarité exemplaire, Corinne et son mari vont remonter la pente mais le drame qu’ils ont vécu va laisser de sérieuses marques psychologiques. C’est ce qu’on appelle le « choc post-traumatique ».


Les cambriolages, ça laisse des traces.


« Lors d’un cambriolage sans violence où la victime est absente, la situation est rarement traumatisante mais peut créer un choc psychologique qu’il faut prendre en compte », explique Carole Damiani, psychologue à l’association Paris Aide aux Victimes et co-auteur du livre Etre victime, aides et recours (Vuibert, 2003).

Si beaucoup parlent d’un ressenti proche du viol, c’est parce que l’intimité a été dévoilée, le cambrioleur emportant souvent avec lui une partie de la vie privée que la victime ne retrouvera jamais. « Les objets sentimentaux qui disparaissent créent une grande tristesse. Mais ce qui est important dans le cambriolage, c’est que la maison elle-même a été pénétrée, continue Carole Damiani. Cette maison, c’est le lieu de sécurité absolue, le refuge de ses habitants. La voir fracturée fragilise le sentiment de sécurité, on a moins confiance, on pense qu’il n’y pas plus de limite à l’intrusion. »

Les séquelles ? Une tension psychique où l’on se retrouve hanté par la mésaventure qui se manifeste par des cauchemars, des idées intrusives quelle que soit l’heure de la journée et une peur de la récidive.

« Il est important de rester à l’écoute de ses propres réactions, explique le psychologue Nicolas Brechenmacher. Car si l’on ne retrouve pas l’ensemble de la symptomatologie, certains éléments peuvent apparaître et persister. » Et ce diplômé du DU de criminologie de Paris V de vivement conseiller la consultation d’un spécialiste afin d’« éviter de façon pernicieuse l’installation de troubles psychologiques qui peuvent à terme entrainer une réorganisation de la personnalité sur un mode pathologique ».

Pour vous prévenir des cambriolages, souscrivez à nos formules sécurité à partir de 9,99 € par mois : ICI


Partager ce contenu