Bonnes pratiques sécurité

Assurance habitation : que faire en cas d’incendie ?

Temps de lecture: 5 min
Author avatar
Publié par le 27/10/2021

Votre maison ou appartement a été endommagé ou détruit par les flammes ? Vous ne souhaitez pas relire les 100 pages de votre contrat assurance habitation ? Voici les démarches à effectuer pour bénéficier d’une prise en charge de votre sinistre. Malgré les précautions prises et les nombreuses préventions contre le risque d’incendie domestique parfois, le feu peut se déclarer chez vous.

Votre devis en moins de 5 minutes

Un expert en sécurité vous rappelle dans les plus brefs délais pour vous aider à équiper votre maison d’un système d’alarme connecté

Bien réagir : pendant et après l’incendie

Mettre en sécurité votre entourage et réagir face à l’incendie.

  • Alertez et faites évacuer toutes les personnes présentes dans votre logement.
  • Coupez les sorties de  gaz et d’électricité.
  • Fermez les portes et fenêtres pour éviter la propagation du feu et de la fumée.
  • Si le feu vient juste de se déclarer, vous pouvez essayer de l’éteindre par vos propres moyens.
  • Si le feu se propage, quittez les lieux et appelez immédiatement les pompiers en composant le 18.
  • Vérifier si votre détecteur de fumée à bien fonctionné

Déposer plainte en cas d’incendie criminel

Si l’incendie est d’origine criminelle et que cela est avéré, rendez-vous dès que possible au commissariat de police ou à la gendarmerie. Vous disposez seulement de 24 heures après l’incendie pour porter plainte.

Commencer à faire l’inventaire des sinistres

  • Une fois l’incendie maîtrisé, dressez la liste des dégâts et prenez-les en photo.
  • Rassemblez ensuite tous les documents qui peuvent justifier de la valeur des biens endommagés (factures d’achat ou de réparation, tickets de caisse, certificats de garantie, photos, etc.).

Ces justificatifs serviront de base à l’évaluation du montant de votre indemnisation. Il est très important de garder ces justificatifs dans un disque dur ou un endroit sécurisé. Sans ces justificatifs votre assureur risque de refuser de vous rendre l’ensemble de la valeur de vos biens.

Commencer la déclaration de votre sinistre

Vous avez 3 possibilités pour déclarer votre sinistre :

  • Déclarer en ligne
  • Déclarer par téléphone
  • Déclarer en agence auprès de votre assureur

Vous disposez de 5 jours ouvrés pour effectuer la déclaration après avoir pris connaissance de l’incendie de votre logement. Vous devez préciser l’origine du feu et décrire les dégâts mobiliers et immobiliers.

Les documents et les justificatifs à fournir

Pour constituer votre dossier, vous devez transmettre les pièces suivantes :

  • L’original du procès-verbal et/ou du récépissé de déclaration si l’incendie est d’origine criminelle ;
  • L’inventaire des biens mobiliers (meubles, électroménager, etc.) et immobiliers (murs, peinture, parquet, etc.) endommagés, accompagné d’un descriptif des dégâts ;
  • toutes pièces pouvant justifier de la valeur de ces biens (factures d’achat, tickets de caisse, certificats de garantie, photographies, etc.) ;
  • le descriptif et la localisation des biens immobiliers endommagés.

L’indemnisation des sinistres et dommages relevés

L’évaluation des dommages

Les dommages sont évalués sur la base des informations et justificatifs transmis à votre assureur

L’indemnisation et la rénovation

Au regard de l’étendue des dommages causés par l’incendie de votre logement, nous vous proposons l’une des solutions suivantes :

  • Un règlement immédiat par chèque ou par virement
    Aucun justificatif ne vous est demandé. Vous réalisez vous-même vos travaux.
  • Le recours à une Entreprise Partenaire à votre assureur
  • L’expertise : un conseiller missionne un expert indépendant pour évaluer les dommages. Le montant de votre indemnisation est déterminé par les conclusions de l’expertise.
  • L’ajout d’un système de détection de fumée si vous n’en avez déjà pas un.
Sed Lorem ipsum risus. justo massa vel, id id,