Bonnes pratiques sécurité

Déménager : les critères de sécurité à contrôler

Temps de lecture: 5 min
Author avatar
Publié par le 10/02/2021

Vous souhaitez déménager avec votre système d’alarme pour assurer la protection de votre futur domicile ? C’est parfait ! Mais pour autant, la sécurité n’est pas qu’une question de risque de cambriolage ! Découvrez les 7 critères de sécurité à vérifier lors de l’achat ou la location de votre future maison, pour vous garantir bien-être et sérénité pendant le déménagement.

Taux de criminalité et sécurité de la ville de résidence

L’emplacement du futur bien est un élément très largement pris en compte par les futurs acquéreurs. À proximité des écoles et de toutes les commodités, pas trop loin du travail, nombreux sont les critères qui déterminent le lieu d’habitation idéal. Pour autant, chacun à le même objectif : trouver un endroit paisible pour garantir la tranquillité de toute sa famille. Le taux de criminalité par ville est un point capital à vérifier avant toute recherche de logement dans une ville ou une région pour s’assurer que le lieu convoité répond aux attentes de sécurité de chacun. Vous pouvez d’ailleurs consulter le site participatif Numbeo qui édite chaque année son classement des villes les plus sûres du Monde.

Devis alarme sur-mesure

Besoin de sécuriser votre futur logement ?

Un déménageur professionnel pour une transition en douceur

Saviez-vous que le déménagement était la 3 ème source de stress chez les Français ? Démarches administratives, changement de ville, galères de transport… Rien de pire que de choisir un déménageur qui ne vous inspire pas confiance ! La meilleure option ? Comparer et se fier aux professionnels réputés ! Optez pour pour un site de confiance pour choisir un déménageur professionnel pour vous accompagner dans ce changement de vie !

Les certificats et diagnostics de bonne santé du logement

L’état des risques et pollution (ERP)

Les biens immobiliers situés dans des communes classées à risques doivent disposer d’un état des risques et pollution au moment de la vente. Ce document, établi par le propriétaire en fonction des informations contenues dans l’arrêté préfectoral, permet d’évaluer les risques et le niveau de pollution auxquels est exposé le logement :

  • risques naturels
  • site minier
  • risques technologiques
  • risques sismiques
  • radon

Ce diagnostic possède une durée de validité de 6 mois et doit obligatoirement être joint à la promesse de vente ou à l’acte de vente.

L’état d’amiante

Interdit en France depuis 1997, l’amiante est une substance considérée cancérigène. Retrouvé dans les matériaux d’isolation thermique, phonique et anti-feu, l’amiante est généralement présent dans les biens immobiliers construits dans les années 1960 et 1970.

Le vendeur doit obligatoirement vous fournir un diagnostic amiante devant être intégré au Dossier de Diagnostic Technique (DDT). Effectué par un professionnel habilité, cet examen permet de lister les matériaux susceptibles de contenir de l’amiante. Il n’y aucune limite de validité pour ce diagnostic.

À noter : toutes les parties du logement sont inspectées : garage, cave, grange, abris de jardin, toiture, conduits…

Le Constat de Risque d’Exposition au Plomb (CREP)

Le logement que vous convoitez a été construit avant 1949 ? Il y a de fortes chances pour que les peintures de ce dernier contiennent du plomb. Classé substance dangereuse, le plomb peut causer de graves intoxications.

Pour vendre son bien immobilier, le propriétaire a l’obligation de fournir un constat de risque d’exposition au plomb (CREP). Réalisé par un diagnostiqueur certifié, il est effectué à l’aide d’un appareil à fluorescence X pour examiner l’ensemble des revêtements intérieurs et extérieurs. Le diagnostic plomb est valable 1 an dans le cas d’une vente et doit impérativement être intégré au Dossier de Diagnostic Technique (DDT).

À noter : seules les peintures sont concernées par ce diagnostic, l’évaluation des canalisations au plomb n’est pas comprise.

Le diagnostic termites

Petits insectes ravageurs, les termites creusent des galeries bien souvent invisibles à l’œil nu. S’attaquant aux structures en bois, elles peuvent aller jusqu’à détruire les fondations d’un logement. Pour protéger les acquéreurs de ces nuisibles, un diagnostic est obligatoire depuis 1999. Cette obligation ne concerne que les logements situés dans des zones dites à risques, définies par un arrêté préfectoral. Le diagnostic termites doit être effectué dans les 6 mois qui précèdent la vente d’un bien immobilier.

Le diagnostic gaz

Si le logement de vos rêves possède une installation intérieure au gaz de plus de 15 ans, le vendeur doit obligatoirement vous transmettre un diagnostic gaz réalisé par un professionnel certifié. Indispensable pour la vente d’une habitation, il doit être inclus dans le DDT. Valable 3 ans, cet examen approfondi met en lumière les éventuelles défaillances de l’installation au gaz et permet d’avertir les futurs acquéreurs des potentiels dangers.

Le diagnostic de performance énergétique

Afin d’éviter l’acquisition d’une passoire énergétique, il est d’usage de demander avant d’acheter un bien le diagnostic de performance énergétique. Un logement s’il est mal isolé, devient un véritable gouffre financier. Au moment de l’achat, vous pouvez demander à l’agence immobilière les papiers justificatifs indiquant la note énergétique du bien. Pour les personnes souhaitant vivre en immeuble, le diagnostic de performance est établi chaque année par le syndicat de copropriété.

Éviter les vices cachés

Rien de plus désagréable que de découvrir des malfaçons ou des vices cachés lorsque l’on a acquis son bien. Heureusement, la loi protège le nouveau propriétaire. Si les problèmes rendent le logement impropre à un usage normal. La personne peut se retourner contre celui qui lui a vendu son bien pour manque de transparence.

L’état de l’installation intérieure d’électricité

L’état de l’installation intérieure d’électricité fait également partie des points de sécurité à contrôler impérativement. Réalisé par un professionnel certifié, ce diagnostic détermine les risques pouvant mettre en péril la sécurité des occupants. Valable pour une durée de 3 ans, il est obligatoire pour les habitations ayant des installations électriques mises en place, il y a plus de 15 ans. Au cours de la visite du bien que vous souhaitez acquérir, il est important de voir avec l’ancien propriétaire s’il y a des détails à savoir sur l’installation électrique. Grâce à un diagnostic immobilier complet vous vous éviter bien des complications.

pulvinar diam facilisis sed dolor. dictum Praesent Sed non ipsum