Bonnes pratiques sécurité

Les gestes à adopter permettant d’éviter les incendies

Temps de lecture: 5 min
Author avatar
Publié par le 29/10/2021

Un incendie se déclare toutes les 2 minutes en France, ce qui représente ainsi à près de 200 000 incendies domestiques en 2018 et 16 000 victimes (dont 300 décès et 900 blessés graves). Il existe cependant de nombreux réflexes à avoir vous permettant d’éviter les incendies domestiques.

Votre devis en moins de 5 minutes

Un expert en sécurité vous rappelle dans les plus brefs délais pour vous aider à équiper votre maison d’un système d’alarme connecté

70% des incendies mortels ont lieu la nuit provoquant ainsi l’intoxication des personnes par les fumées toxiques, qui est la 1ʳᵉ cause de décès chez les victimes d’incendie.

Quelles sont les principales causes d’incendies domestique ?

1 incendie domestique sur 4 est dû à une installation électrique mal entretenue (prises mal fixées, fils cassants…) ou utilisée de façon non conforme. Par exemple, l’utilisation d’une prise pour brancher plusieurs appareils peut provoquer une surchauffe.

Il est conseillé pour tout fumeur d’éviter de fumer sur des canapés ou sièges en tissu ou encore dans un lit. Ne jetez pas de cendres ou de mégots dans des corbeilles à papier ou des poubelles à l’intérieur de votre maison. Enfin, passez les cendriers sous l’eau si vous souhaitez jeter le contenu à la poubelle chez vous.

Procédez à la vérification de toutes vos installations électriques

Si vous êtes en location ou que vous venez d’acheter une maison ancienne. Il est important de faire vérifier votre installation électrique par un professionnel.

S’il découvre que certaines de vos prises de courant ou interrupteurs sont vétustes ou endommagées par des chocs, remplacez-les sans attendre. Mieux vaut investir maintenant que voir l’entièreté de sa maison brûlée. Cette précaution empêche les étincelles qui déclenchent les incendies.

Point très important que nous avons tendance à faire. Ne surchargez pas les barrettes multiprises. Le recours à ces matériels doit être limité à des appareils de faible puissance. De plus ne branchez pas de multiprises sur une autre multiprise. Préférez du matériel de qualité avec un bouton interrupteur que vous pouvez couper en partant de chez vous ou la nuit. Enfin pour tout ce qui est multiprises faites attention de bien choisir des appareils estampillés NF. 

Lorsque vous souhaitez entretenir vos appareils électriques ou que vous êtes en train de faire le ménage de votre maison veiller à bien débrancher vos appareils ou à ne pas mettre d’eau à l’intérieur au moment de les nettoyer.

Il vous sera conseillé aussi si vous faites installer un nouveau tableau électrique dans votre maison d’installer un disjoncteur. En cas d’incident, il interrompt immédiatement le courant électrique en cas d’incident sur le circuit.

Faites réaliser un diagnostic électrique de vos installations. S’il est obligatoire uniquement en cas de vente ou de mise en location du logement, il permet d’évaluer  les risques pouvant porter atteinte à la sécurité des personnes et des biens.

Entretenir chaque année les équipements source de chaleur

Pour les chaudières et chauffe-eau fonctionnant au gaz. 

En cas d’odeur suspecte, fermez l’arrivée de gaz, aérez l’habitation et n’utilisez aucun appareil électrique – y compris le téléphone. Éloignez-vous de votre domicile avant d’appeler les secours.

Pour les cheminées, poêles à bois…

Pour les cheminées, le ramonage est à effectuer au minimum une fois par an par un professionnel. Si vous êtes équipé d’un insert ou utilisez des bois résineux, prévoyez deux ramonages dans l’année.

Concernant le bois de chauffage, adressez-vous à un professionnel ou NF Bois de Chauffage pour obtenir des conseils d’utilisation. 

Équipez la cheminée ou l’insert d’un pare-feu afin d’éviter les projections de braise. Ne laissez jamais de produits inflammables à proximité du conduit ou d’un poêle.

Choisir son mobilier certifié UE

Pour ce qui est de la décoration de votre maison, certains points sont à ne pas oublier. Vous pouvez sécuriser votre maison grâce à du mobilier répondant à des normes bien précises permettant le ralentissement de la propagation des flammes. Achetez des meubles rembourrés avec des mousses à inflammation retardée. Elles laissent le temps aux occupants d’éteindre un début d’incendie et leur surcoût est faible. 

  • Les fauteuils : choisissez des produits à la norme EN 1021.1 (résistance à la cigarette) et EN 1021.2 (résistance à une allumette). Pour les matelas, optez pour la norme EN 597.1 et EN 597.2.
  • Les luminaires :  optez des lampes basse consommation. Leur besoin en énergie est divisé par cinq, leur température de surface est inférieure. Les ampoules halogènes doivent être munies d’une grille de protection en cas d’éclatement. Au même titre que les guirlandes décoratives, elles sont à éloigner des rideaux et des objets inflammables.

Prévenir des risques d’incendie

Après que le feu se soit déclaré, les pompiers estiment que les occupants de la maison ont en tout et pour tout 10 minutes pour pouvoir sortir de la maison en toute sécurité. Un occupant d’une pièce où naît un feu ne dispose que de trois minutes après le début d’incendie pour l’éteindre ou fuir sans dommage corporel. En plus de votre système d’alarme classique pour être prévenu dès l’apparition de fumée, installez un ou plusieurs détecteurs de fumée.

Dans votre cuisine, ne laissez pas les casseroles, les poêles ou les plats sur le feu sans surveillance. Portez une attention toute particulière aux friteuses. L’huile bouillante provoque de très graves brûlures et les risques d’incendie sont importants. Nettoyez régulièrement les filtres de la hotte aspirante : le gras qui s’y dépose peut s’enflammer. Vérifiez régulièrement les installations de gaz. Il est fortement conseillé de faire vérifier et entretenir votre VMC par le chauffagiste tous les 2 ans.

En cas de départ d’incendie, utilisez une couverture ou une serpillière pour un feu d’huile ou de graisse. Attention, ne jetez jamais de l’eau sur de l’huile bouillante. Lancer de l’eau sur une friteuse provoque une explosion et entraîne une projection de gouttes d’huile enflammées.

Dans les chambres, disposez vos rideaux, couettes, couvre-lits et tentures murales à plus d’un mètre des radiateurs électriques ou d’un halogène.

Quelle que soit la pièce, installez les bougies sur un bougeoir stable, à l’abri du vent des courants d’air et des objets inflammables. Gardez-les, ainsi que les allumettes et briquets, hors de portée des enfants.

Ne stockez pas les bombes aérosols, les produits d’entretien et les matériaux combustibles – carton, papier, tissu – près des sources de chaleur.

Supprimez les végétaux morts, les herbes hautes autour de votre maison. Le débroussaillage est obligatoire et réglementé par des arrêtés préfectoraux et municipaux.

Comment réagir lors d’un incendie ?

Vous pouvez voir la flamme, le feu est naissant, munissez-vous d’un extincteur et essayer d’éteindre le feu en visant le bas des flammes.

Vous voyez beaucoup de fumée sans voir la flamme : 

  • Fermez la porte de la pièce où le feu a pris et le robinet du gaz 
  • Quittez le logement. (Vous appellerez les pompiers une fois en sécurité)
  • Fermez bien la porte de la pièce en feu et celle de la porte d’entrée afin que le feu ne se propage pas aux logements voisins
  • Appelez les pompiers et ne remontez pas dans votre logement sans leur autorisation, même si le feu vous semble s’être éteint de lui-même.

En appartement, deux cas sont possibles. Si vous êtes près de la sortie, à un étage inférieur à celui où il y a le feu, sortez de l’immeuble avec toute votre famille. Ne prenez pas l’ascenseur, mais l’escalier pour descendre. Un court-circuit est toujours possible.

Si vous êtes sur le même palier, ou à un étage supérieur à celui où il y a le feu : 

  • Restez chez vous. Arrosez la porte d’entrée et mettez des chiffons mouillés tout autour pour que la fumée n’envahisse pas votre appartement
  • Appelez les pompiers et réunissez votre famille dans une pièce. Manifestez votre présence aux fenêtres pour être vu par les secours
  • Si de la fumée a envahi l’entrée, fermez la porte de la pièce où vous vous trouvez
  • mettez-vous à 4 pattes près du sol avec une serviette mouillée sur le visage
  • Ouvrez de temps en temps la fenêtre pour que chacun puisse respirer de l’air frais, refermez-la ensuite  pour ne pas faire d’appel d’air.

N’hésitez pas à répéter un plan d’évacuation avec les enfants de manière ludique :

  • Évacuez dans le noir et à quatre pattes  
  • Répétez les gestes conseillés 
  • Rappelez ce qu’il ne faut pas faire.

Néanmoins, vous ne devez pas :

  • Sortir du logement par la cage d’escalier si le feu et la fumée proviennent de là ;
  • Ouvrir les portes ou fenêtres du logement ou ne pas les refermer après votre sortie. 
  • L’air attise le feu et fait circuler la fumée ; vous cacher dans les placards ou sous un lit.

Si vous avez des enfants, soyez très vigilant, ce sont aussi les premières victimes (l’incendie est la seconde cause de mortalité par accident domestique chez les enfants de moins de cinq ans*). Apprenez-leur les bons gestes et surveillez l’utilisation des allumettes, des briquets, des bougies et des pétards

id facilisis neque. justo libero. dolor ut