Bonnes pratiques sécurité

Les méthodes de cambriolage prisées par les cambrioleurs.

Temps de lecture: 5 min
Author avatar
Publié par le 06/11/2021

Ne vous êtes-vous jamais demandé comment les cambrioleurs choisissaient leurs cibles ou arrivaient à rentrer dans votre maison alors que celle-ci est fermée à double tour. Quelles sont leurs méthodes de cambriolages ? Comment ils détectent les logements qu’ils considèrent comme étant trop bien protégés ? Autant de questions auxquelles nous répondrons dans cet article. Voici quelques-unes des techniques de cambriolage couramment utilisées par les cambrioleurs.

Votre devis en moins de 5 minutes

Un expert en sécurité vous rappelle dans les plus brefs délais pour vous aider à équiper votre maison d’un système d’alarme connecté

Les techniques de cambriolage les plus utilisées. 

Afin de prévenir au mieux le risque de se faire cambrioler, connaître les techniques et les astuces des cambrioleurs, c’est faire un premier pas vers l’installation d’un système d’alarme susceptibles de décourager et de dissuader les voleurs de s’intéresser à votre habitation. C’est aussi une façon de déceler les signes avant-coureurs du cambriolage, comme l’apparition d’étranges symboles de craie au sol devant chez vous ou devant chez votre voisin. Ces symboles servent aux voleurs à marquer leurs cibles potentielles. C’est aussi apprendre à adopter les bonnes habitudes, comme pour éviter d’attirer l’attention d’un cambrioleur en annonçant de façon trop ostensible son départ en vacances ou son déplacement à l’étranger par exemple.

La technique de cambriolage la plus répandue reste tout de même celle de repérer une maison qui semble inoccupée et s’introduire par la porte d’entrée ou une fenêtre à l’aide d’outil. Cette méthode est privilégiée dans 56% des cas de cambriolage en France. D’autres se montrent beaucoup plus patient et réalisent une face de repérage pendant plusieurs jours pour connaître les habitudes et les moments où vous quittez votre maison. En plus du repérage certains se déguisent en agent EDF ou avec de faux badges pour pouvoir vous introduire chez vous sans éveiller de soupçons. 

Les méthodes de repérage d’un cambrioleur.  

De manière à mieux comprendre les méthodes et le mode opératoire des cambrioleurs, rien de mieux que de se plonger quelques instants dans la peau d’un voleur.

L’endroit doit être calme, de manière générale les cambrioleurs n’opèrent pas dans les rues très passantes. Ils prendraient le risque de se faire repérer trop facilement. Donc, les vols se passent soit de nuit, soit de jour aux heures où les personnes sont au travail. Le cambrioleur arpente un lotissement à la recherche d’une maison qui semble inoccupée. Une maison semble avoir ses volets de fermer depuis quelques jours déjà et que les journaux n’ont pas été récupérés depuis plusieurs jours aussi. Deux signes qui aux yeux des cambrioleurs annoncent que la maison est vide et qu’ils peuvent y aller. En passant le cambrioleur en repérage dessine un cercle à la craie pour avertir ses complices que la maison est vide.

Les méthodes d’intrusions des cambrioleurs : 

Maintenant que la cible est trouvée, ils ne leur restent plus qu’à vérifier que la maison n’est pas sécurisée et de s’y introduire.

Quelques instants plus tard, les complices reviennent, garent leur véhicule assez loin de la cible en faisant attention aux caméras de surveillance. Ils enjambent la clôture pour aller vérifier qu’aucun système d’alarme ou de caméras de surveillance pourraient les repérer. Ils s’attaquent à la porte d’entrée, dissimulée des regards indiscrets par la nuit. Une fois la serrure forcée, ils visitent méthodiquement la maison et en ressortent trois minutes en moyenne plus tard avec les sacs lourdement chargés.

Les attitudes à avoir afin d’éviter tout risque de cambriolage.

Une semaine plus tard, les propriétaires de la maison rentrent de leurs vacances et découvrent la mauvaise surprise : leur domicile a été cambriolé, la porte d’entrée à été fracturée, et de nombreux objets de valeur manquent à l’appel.  

Voici un scénario plausible de cambriolage, dans lequel l’attention des cambrioleurs s’est portée sur la maison de leurs victimes parce que cette dernière avait manifestement l’air inoccupée et dépourvue de dispositif de sécurité adapté. Si un voisin était venu sortir la poubelle une fois par semaine ou si un panneau annonçait la présence d’un système d’alarme, les voleurs auraient peut-être continué leur chemin sans s’arrêter sur cette maison précise. Simuler une présence ne réduit pas à néant le risque de cambriolage, mais cette action contribue à ne pas attirer spécifiquement l’attention sur le logement concerné. Viens maintenant le moment de l’état des lieux de ce que vous avez pu perdre lors de ce cambriolage et les démarches administratives à remplir.

Mieux vaut prévenir que guérir. 

Bien sûr, il n’est pas toujours possible d’éliminer le risque, surtout quand on sait que certains cambrioleurs n’hésitent pas à s’introduire dans des maisons en présence de leurs occupants. Pour tous les cas où un cambrioleur déciderait tout de même de pénétrer chez vous, un système d’alarme complet reste le meilleur moyen de le faire fuir avant qu’il n’ait pu commettre son méfait. Le déclenchement de l’alarme, la mise en route de la sirène et la prise de photos réalisée de façon automatique au niveau des détecteurs de mouvement ont un effet particulièrement dissuasif sur les cambrioleurs.

risus. elit. odio mattis venenatis, vel,