Bien installer son équipement

Prévention contre les incendies domestiques

Temps de lecture: 5 min
Author avatar
Publié le 07/08/2020 Expert sécurité Myscutum.fr
feu maison

Plus courants qu’on ne le croit, les incendies domestiques font un grand nombre de victimes chaque année. Outre le détecteur de fumée obligatoire, que pouvez-vous faire pour prévenir les incendies domestiques ?

Incendies domestiques : les chiffres

Les incendies domestiques, ça n’arrive pas qu’aux autres. En France, un incendie survient toutes les 2 minutes, c’est-à-dire plus de 200 000 incendies et plus de 16 000 victimes par an. La majorité des victimes sont des blessés légers, mais on compte près de 300 décès et 900 blessés graves chaque année. A savoir : 70% des incendies mortels ont lieu la nuit, pendant que les habitants de la maison dorment. C’est l’intoxication par la fumée qui entraîne généralement le décès.

Qu’est-ce qui entraîne ces incendies domestiques ? Globalement, ce sont les produits inflammables et combustibles, les mégots mal éteints, les bougies oubliées et les installations électriques défectueuses, non conformes ou surexploitées.

Comment prévenir un incendie domestique ?

Tout d’abord, pour prévenir un incendie domestique, il faut être prudent et prendre des précautions :

  • évitez de laisser vos appareils électriques en veille ;
  • ne surchargez pas vos prises électriques ;
  • éteignez consciencieusement vos cigarettes ;
  • gardez les allumettes et les briquets hors de portée des enfants ;
  • ne laissez rien dans le four ou sur le feu sans surveillance ;
  • ne ravivez pas les braises d’un barbecue ou d’un feu de cheminée avec de l’alcool ou de l’essence ;
  • conservez les produits inflammables loin des sources de chaleur (plaques de cuisson, radiateurs, ampoules, etc) ;
  • faites entretenir régulièrement vos installations électriques, à gaz et de chauffage par des professionnels qualifiés ;
  • vérifiez vos appareils électriques et faites-les réparer s’ils sont défectueux ;
  • faites ramoner les cheminées et conduits une fois par an au minimum ;
  • équipez-vous d’un extincteur pour commencer à éteindre l’incendie domestique en attendant l’arrivée des pompiers.

Installer un détecteur de fumée et monoxyde

Les fumées sont responsables de 80% des décès, c’est pourquoi l’installation d’un détecteur de fumée chez soi est obligatoire depuis 2015. Leur présence divise par 2 le nombre de décès en cas d’incendie domestique.

Plus qu’un simple détecteur de fumée, c’est un détecteur de monoxyde que nous vous recommandons d’installer chez vous. Il se trouve que le monoxyde de carbone est un gaz extrêmement toxique mais inodore, insipide et incolore. Impossible de le repérer à l’œil nu. Le détecteur de monoxyde et de fumée Scutum est donc encore plus efficace pour vous protéger en permanence en cas de départ de feu, d’incendie ou de fuite de monoxyde de carbone. Grâce à ses capteurs de température et de CO, il vous alerte s’il détecte de la fumée, une élévation de température de 30°C ou un taux critique de CO dans la pièce. Une sirène de 85 décibels se déclenche, l’appareil vous avertit via l’application Scutum as a Service et prévient notre centre de télésurveillance agréé APSAD P3, pour un appel prioritaire aux pompiers si l’incendie est avéré.

dans toutes nos offres de sécurité
PROTECTION INCENDIE Détecteur de
monoxyde & fumée
Voir le détecteur et les offres associées

Installer une caméra connectée avec détecteur de sons

Si le détecteur de fumée est obligatoire, il n’est pas obligatoirement connecté et vous n’avez peut-être pas envie de vous équiper avec un détecteur de fumée connecté supplémentaire.

Sachez que notre caméra intérieure wifi peut elle aussi vous alerter en cas d’incendie. Comment ? Son détecteur de sons intelligent perçoit les décibels de l’alarme incendie et envoie immédiatement une alerte : particulièrement utile si vous n’êtes pas chez vous au moment du départ de feu.

La caméra intérieure connectée est également recommandée pour les personnes âgées seules en maintien à domicile. Elles pourraient ne pas se rendre compte que le détecteur de fumée est déclenché ou ne pas savoir comment réagir. Grâce à la caméra connectée, le centre de téléassistance Scutum sera automatiquement averti et les opérateurs pourront alerter ses proches ou les pompiers.

Vos questions sur la prévention des incendies domestiques

Si vous voulez que votre détecteur de fumée et monoxyde de carbone soit efficace, vous ne devez pas l’installer n’importe où. Installez-le au mur près du plafond, à une hauteur d’au moins 1,5 mètre. Il doit être loin des sources de ventilation pour bien percevoir la fumée. Si vous le pouvez, installez-en un par pièce contenant un appareil à risque (chauffage d’appoint, barbecue, cheminée au bois, gazinière, chaudière, chauffe-eau, etc) ou au moins un par étage, près des chambres.
Oui, le détecteur de fumée est obligatoire depuis 2015, à raison d’un par foyer minimum. Le détecteur de monoxyde, malgré son intérêt, n’est pas obligatoire. Nous vous conseillons cependant de choisir notre détecteur de fumée et de monoxyde connecté, car il peut vous sauver la vie étant donné que le monoxyde peut entraîner la mort à forte dose. Autant être complètement protégé avec notre détecteur 3 en 1.
Cela vous semble peut-être étrange qu’une caméra détecte de la fumée, pourtant peu visible. C’est grâce à son détecteur de sons doté d’intelligence artificielle, qui entend les décibels du détecteur de fumée, que la caméra perçoit le danger et alerte le centre de télésurveillance Scutum et le propriétaire des lieux via l’application Scutum as a Service.
ante. pulvinar dolor quis neque. Sed vel, consequat. sed lectus